Mat Chivers et Diane Borsato « Minéral » humain

Diane Borsato, Gems and Minerals, 2018. (Pierres précieuses et minéraux). Image fixe saisie d'une vidéo. Avec l'amabilité de l'artiste

Née d’un père géologue, j’ai eu une enfance bercée par le vocabulaire scientifique propre à son domaine. Les mots roches ignées, métamorphiques ou sédimentaires incarnent à mes yeux le noyau dur de mon père, sa fascination pour une matière apparemment inerte et sa conscience singulière de la durée.

Territoire disputé

Alexis Gros-Louis, Önenha’; Wen’wa’/ [Superimpositions], 2022. (Vue partielle de la grande salle). Photo : Mike Patten

Recension de l’exposition : Önenha’; Wen’wa’/ [Superimpositions] Alexis Gros-Louis, artiste (Commissaire : Terry Randy Awashish)Galerie Shé:kon, Montréal, Espace projet, Biennale d’art contemporain autochtone (BACA), du 7 mai au 18 juin 2022

Le continent du vivant

Ciels racines, Anne-Marie Proulx, Manon Sioui, Andréanne Godin, Jacynthe Carrier, Caroline Gagné, Natalie Jean, Leila Zelli, Catherine Arsenault, Hannah Claus (détails), Arprim. Centre d'essai en art imprimé, 2022. Photo : Marie Perrault

Ciels racines, Arprim, centre d’essai en art imprimé, MontréalDu 21 janvier au 26 février 2022 Artistes : Anne-Marie Proulx, avec Catherine Arsenault, Jacynthe Carrier, Hannah Claus, Marie-Michelle Deschamps, Caroline Gagné, Andréanne Godin, Maryse Goudreau, Natalie Jean, Dominique Pétrin, Manon Sioui, Leila Zelli, et la participation de Céline Béland. Dans le contexte de cette présentation, Anne-Marie Proulx… Lire la suite Le continent du vivant

Estela López Solís, Les Voix basses.

Estela López Solís, Série Susurrantes, 2014 -2016. Broderies de fil de coton blanc, sur taies d’oreillers usagées et phrases recueillies et brodées lors d’une prestation devant public et performance lors de Les voix basses, 2021. Photo : Swann Bertholin

Interpellée personnellement lors de ma visite de Susurrantes d’Estela López Solís en 2017, j’exprime dans le choix et l’interprétation des œuvres, le lien intime ressenti devant elles et encouragera les visiteurs à explorer à leur tour leur propre sensibilité.

Le département des plantes de bureau de Catherine Lescarbeau : Un bio inc. disruptif

Catherine Lescarbeau, Le département des plantes de bureau de l’UQO, 2016. Galerie de l’UQO. Photo : Pavel Pavlov

Depuis 2014, Catherine Lescarbeau produit des œuvres conceptuelles bio-critiques, sous le nom d’une entreprise fictive de services horticoles appelée Le département des plantes de bureau.

«La demeure est inviolable». Rassemblement familial de Ludovic Boney.

Ludovic Boney, Rassemblement familial, Installation à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval, 2019. (détail) Photo : Marie Perrault

Sur une installation magistrale de Ludovic Boney présentée à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval du 11 avril au 19 mai 2019 et conçue spécifiquement pour le lieu.